04/10/2016

ROBINSONS SUR UNE ILE DESERTE


 

Michel nous a présenté, avec son talent de conteur passionné par son sujet, quelques cas extraordinaires d’échouages sur une ile déserte. Des expériences connues et inconnues de survie extrêmes. Une solitude subie plutôt qu’un solitaire consentant.
 _____________________________________________________________

ROBINSON CRUSOÉ
Roman de Daniel Defoe (1719)

28 septembre 1659 : Crusoé est le seul survivant d'un naufrage près des Caraïbes. 
Arrivée des sauvages sur la plage et cérémonie de cannibalisme. Il sauve Vendredi en tirant des coups de feu. 
28 ans après son arrivée sur l'île, un navire anglais survient pour les sauver.


 Ile du Désespoir
L’homme est seul dans la nature, certaine fois hostile.
Il retrouve les gestes primitifs qui lui permettent de survivre.
 

Crusoé estime avoir été puni pour sa désobéissance envers son père, la sagesse de Dieu lui permet de survivre et de se réhabiliter.
 
Vendredi est historiquement le 1er personnage noir important dans la littérature. Il symbolise la différence sociale et l’injustice coloniale.


ALEXANDRE SELKIRK
La véritable histoire du roman de Robinson

Ile Mas a Tierra
1704 : Au cours d’une escale aux îles Juan Fernandez, au large de Valparaiso, il se rebelle contre le capitaine et exige qu’on le laisse seul sur l'ile Mas a Tierra. Il restera solitaire sur cette ile pendant 4 ans et 4 mois.
La solitude, la misère et le remords furent ses seuls compagnons.
Selkirk ne s’est jamais remis parfaitement de son séjour solitaire sur l’ile.

_____________________________________________________________

 LES RÉVOLTÉS DE LA BOUNTY
La Bounty, commandée par le capitaine Bligh, quitte l'Angleterre en octobre 1787. L'équipage de 46 marins mettra plus d'un an pour arriver à Tahiti.
Pour organiser le départ de Polynésie, Bligh applique une dure discipline sous forme de brimades et châtiments. Le 22 avril 1789, le second Christian Fletcher prend le contrôle du Bounty. Le capitaine et 18 marins sont entassés dans une chaloupe de 7 m avec 5 jours de nourriture et d’eau.

Ile Pitcairn
L'équipage du Bounty est alors de 9 marins et 18 polynésiens dont 12 femmes. Le nouveau capitaine choisit l'île de Pitcairn, isolée, déserte, peu connue et mal définie sur les cartes.
Les Tahitiens sont considérés comme des esclaves et les femmes « échangées d'un mari à l'autre ». Le partage des terres de culture entre blancs fut aussi une source de litiges. Les tahitiens se révoltèrent. S’en suivit une tuerie générale et lorsque le baleinier Topaz accosta sur l’ile, il ne restait qu’un marin, 9 femmes et 19 enfants (18 ans après).
_____________________________________________________________

 NAUFRAGÉS DES 40e RUGISSANTS

Le 9 mai 1820, Charles Goodridge embarque sur le Princess of Walles pour une campagne de chasse dans l’océan Indien.

L’équipage est composé d'un capitaine, 3 mousses et 11 matelots/chasseurs, pour ramener 10 000 peaux.
Iles Crozet
Un groupe de chasseurs descend à terre avec un canot et des vivres pour une semaine sur l’île de l’Est. Pendant ce temps, le bateau se met à l’abri de l’île de la Possession sous le vent. Le reste de l’équipage demeure à bord pour s’occuper du bateau et saler les peaux déjà collectées.

Le 17 mars 1821, vent violent avec forte houle de sud-est. Le bateau est poussé vers une falaise verticale. A dix heures du soir, le naufrage est inévitable : choc violent sur les rochers, mise à l'eau du canot de survie, quelques objets rapidement récupérés.
Sur place, les éléphants de mer faciles à tuer fournissent la viande, l'huile, le cuir...
Seul légume sur l'île : le chou de Kerguelen.
22 janvier 1823 : l’équipage du « Philo » remarque les signes de fumée sur l’île inoccupée de La Possession. Ils y découvrent 15 hommes avec des vêtements en fourrures disparates, des bonnets bizarres et surtout une barbe de deux ans. Mais l'aventure ne s'arrête pas là...
 

_____________________________________________________________

  LES ESCLAVES OUBLIÉS DE TROMELIN

L’équipage de l’Utile comprend 143 marins. A Foulpointe (Madagascar), le capitaine embarque en plus 160 esclaves. Le 22 juillet 1761, pour aller aux îles Rodrigues livrer sa "marchandise", le bateau prend un cap Nord afin d’éviter la route normale et directe, très fréquentée.
Ile des Sables ou Ile Tromelin
31 juillet 1761 : échouage à 22h20 sur l'île des Sables (Tromelin). 
Le lendemain, on relève 21 noyés parmi les blancs et 72 parmi les noirs.
Il reste donc comme rescapés 122 blancs et 88 noirs sur une île désertique de 1 700 m de long. 
Deux mois après l'échouage, un bateau de survie est fabriqué pour prendre la mer.
Le jour du départ, les esclaves sont écartés bien qu'ayant participé à la construction.
Le 25 novembre 1776 (15 ans après le naufrage), une pirogue accoste venant de la corvette « La Dauphine » commandée par le Capitaine Tromelin. Les rescapés sont 7 femmes et un enfant de 8 mois.


_____________________________________________________________

~~ Cliquer sur les images pour les voir en grand ~~
_____________________________________________________________

Bibliographie
 
ROBINSON CRUSOÉ

Aventures de Robinson Crusoé par Daniel De Foé – Editions Theodore Lefèvre

Voyages et aventures surprenantes de Robinson Crusoé – Club français du livre 1962

Robinson Crusoé (illustration Grand’Aigle) – Sirven éditeur Toulouse

Vendredi ou la vie sauvage par Michel Tournier – Gallimard 1971

Robinson Crusoé par Daniel Defoe – Roman junior 2008


ALEXANDRE SELKRIK

Le véritable Robinson Crusoé ou la vie étonnante d'Alexandre Selkirk par André Reuze, 1936

La véritable histoire de Robinson Crusoé et l’île des marins abandonnés par Ricardo Uztarroz – Arthaud, 06/2006


LES REVOLTES DE LA BOUNTY

L'Odyssée de la « Bounty » par Charles Nordhoff et James Norma Hall

Les revoltés de la Bounty tome 1

Dix neuf hommes contre la mer tome 2

Pitcairn tome 3

La Bounty – La mutinerie des Maudits – Glenat (BD)


NAUFRAGÉS DES 4Oe RUGISSANTS

Naufragés des 40e rugissants par Charles Goodridge – Edition Paulsen 2012


LES ESCLAVES OUBLIES DE TROMELIN

Les naufragés de l’île Tromelin par Irène Frain

Tromelin – L’île aux esclaves oubliés par Max Guerout

Les esclaves oubliés de Tromelin par Sylvain Savoia (BD)


Aucun commentaire: