03/05/2013

SOIREE ECHANGES ET PROCHAINE SAISON


Pour notre soirée du 3 mai, nous avons abordé des considérations liées au fonctionnement de notre association et échangé sur des thèmes & sorties en prévision de la saison prochaine.

  • Léopold nous a fait part de deux coups de cœur, le premier avec une lecture de Philippe Jaccottet et le second pour les madeleines de Proust que Patrick ne résiste pas à vous retranscrire dans le compte-rendu :

    Petit extrait du passage où Proust se souvient de la fameuse pâtisserie... 

     « Et tout d'un coup le souvenir m'est apparu. Ce goût, c'était celui du petit morceau de madeleine que le dimanche matin à Combray (parce que ce jour-là je ne sortais pas avant l'heure de la messe), quand j'allais lui dire bonjour dans sa chambre, ma tante Léonie m'offrait après l'avoir trempé dans son infusion de thé ou de tilleul. La vue de la petite madeleine ne m'avait rien rappelé avant que je n'y eusse goûté ; peut-être parce que, en ayant souvent aperçu depuis, sans en manger, sur les tablettes des pâtissiers, leur image avait quitté ces jours de Combray pour se lier à d'autres plus récents ; peut-être parce que, de ces souvenirs abandonnés si longtemps hors de la mémoire, rien ne survivait, tout s'était désagrégé ; les formes - et celle aussi du petit coquillage de pâtisserie, si grassement sensuel sous son plissage sévère et dévot - s'étaient abolies, ou, ensommeillées, avaient perdu la force d'expansion qui leur eût permis de rejoindre la conscience. Mais, quand d'un passé ancien rien ne subsiste, après la mort des êtres, après la destruction des choses, seules, plus frêles mais plus vivaces, plus immatérielles, plus persistantes, plus fidèles, l'odeur et la saveur restent encore longtemps, comme des âmes, à se rappeler, à attendre, à espérer, sur la ruine de tout le reste, à porter sans fléchir, sur leur gouttelette presque impalpable, l'édifice immense du souvenir. »
Marcel Proust, À la recherche du temps perdu, Du côté de chez Swann, 1913
  • Rose-Marie nous a présenté, en « live » sur l’écran, le blog « relooké » de notre association en détaillant le mode d’emploi. Cet outil Internet est une source d'informations, d'échanges entre nous, de partage de photos et également une vitrine vers l'extérieur.
  • Des thèmes pour notre prochaine saison :
    1. Diana nous propose un film sur la Patagonie et la présentation d’un poète argentin.
    2. Madeleine nous propose une sortie d’une journée entre L’Isle en Dodon, Boussens et Meilhan sur les traces d’un peintre René Gaston-Lagorre : à la mairie de l’Isle-en-Dodon, les Quatre saisons ; puis, juste après la Libération, à Meilhan, dans le Gers cette fois, il rendra hommage aux résistants du maquis par le biais d’une toile intitulée Hommage aux héros de ce maquis (le 7 juillet 1944, soixante-seize maquisards sont massacrés par les nazis, parmi lesquels vingt-quatre jeunes dont les portraits encadrent, chacun dans un médaillon, l’ensemble de la toile) ; à la mairie de Boussens, sept panneaux rendent à leur tour un hommage appuyé de l’art à l’agriculture et à l’industrie ; à la mairie de Colomiers existe toujours un Hommage aux créateurs de caravelle, à Sud-Aviation une Histoire peinte de l’aéropostale qui célèbre les pionniers de la ligne.
    3. Vierge à l'enfant - René Gaston-Lagorre
    4. Marie-France nous propose Arles et la visite du Musée Archéologique comme lieu de notre voyage d’été.

Aucun commentaire: