23/06/2011

VOYAGE : Sur les pas de Joseph Delteil

Les 18 & 19 juin 2011

Colomiers 18 juin 2011 à 8h, retrouvailles, répartition dans les voitures. Le groupe est au complet, ça y est on peut partir...

Abbaye de Lagrasse

L’abbaye Sainte-Marie reçoit la protection de Charlemagne à partir de 779 et ses possessions s’étendent de l’Albigeois jusqu’à Saragosse… Pendant la répression contre les Cathares, les abbés ont un rôle d’apaisement. C’est à l’abbé réformateur Auger de Gogenx (1279 à 1309), dont on retrouve le blason à différents endroits, que l’on doit la plupart des constructions médiévales de l’abbaye.  

 
Au XVIIe siècle, la vie religieuse refleurit dans sa ferveur avec l’introduction à Lagrasse de la réforme de Saint-Maur (régime monastique strict) en 1663. Puis au XVIIIe siècle, l’évêque de Carcassonne devient Abbé de Lagrasse, c’est sous son impulsion que les monuments sont rénovés et enrichis d’une cour d’honneur, d’un bâtiment conventuel et d’un cloître de style classique dans un beau grès ocre flammé. 
 
En 1792, l’État s'empare des bâtiments et les moines sont chassés. L’édifice est pillé et vendu. Il est alors séparé en deux parties, acquises par deux propriétaires différents, et cette séparation subsiste encore de nos jours : d'un côté, la partie laïque, aujourd'hui gérée par le Conseil général de l'Aude, de l'autre, la partie religieuse, occupée par les chanoines réguliers de la Mère de Dieu. Les seconds se sont installés là contre l'avis du premier qui voulait récupérer la totalité du bâtiment. En ces terres « hérétiques », chacun campe sur son quant-à-soi, le bâtiment étant complètement séparé par un mur.

Le Sentier en Poésie de Joseph Delteil

A Villar-en-Val nous avons découvert ce sentier en poésie, musée à ciel ouvert aménagé pour rendre hommage au poète Joseph Hyacinthe Tranquillin Delteil et jalonné par des extraits de ses vers. Nous l’avons parcouru pendant 2 bonnes heures sous un ciel menaçant qui n’a pas réussi à nous effrayer.
Dans la solitude de ces paysages de mousse et de sous bois, les mots de Joseph Delteil, purs et simples, en étaient le prolongement naturel…

Visite du Caveau Joseph Delteil

En hommage au poète-vigneron qu’a été Joseph Delteil, propriétaire d’une vigne à la Tuilerie de Massane, nous avons religieusement rendu visite au « Caveau Joseph Delteil » à Servies-en-Val où les vignerons du val de Dagne nous ont agréablement accueilli en débouchant Blanc, Rosé et Rouge.
Château de Servies, Terre d’expression, Syrah, Marselan : à la fin de la dégustation, les cépages n’avaient plus de secrets pour nous…

Gîte Saint -Auriol

Nos « quartiers » étaient situés au Château Saint-Auriol dans une propriété viticole en Corbières de près de 100 hectares à quelques kilomètres de Lagrasse.
Le site au cœur du vignoble, la gentillesse et l’accueil de nos hôtes, Marika et Jean-Pierre Salvagnac, la qualité des repas, la convivialité restent pour tous un excellent souvenir.


Villerouge Termenes

Le village fortifié, protégé par le cours de la petite rivière « le Lou » a conservé une tour-porte du XIVème siècle, elle comporte encore un assommoir, l'emplacement d'une herse et elle est décorée des armes de Pierre de la Jugie, archevêque de Narbonne au début du XIV ème siècle.
L'église Saint-Étienne dont la construction remonte au XIIIème siècle, renferme un remarquable retable du maître autel du XVIème siècle agrémenté de huit panneaux peints et bois sculptés représentant des scènes de la vie de Saint Etienne. Le château, situé au cœur du village médiéval a appartenu aux archevêques de Narbonne de 1110 à 1789. 
 Le village est lié au catharisme finissant car c'est ici que s’acheva la vie errante de Guilhem Bélibaste, dernier parfait cathare trahi et capturé ; il fut remis, à la suite d'un procès, à son seigneur temporel, l'archevêque de Narbonne, Bernard de Farges qui le fit brûler vif à Villerouge en 1321.

Alet les Bains

A la suite de la croisade contre les Cathares, le Pape Jean XXII décide de scinder l'évêché de Carcassonne en deux et créé le nouveau diocèse d'Alet en 1308. L'abbaye est dès lors érigée en cathédrale, l'évêque de ce siège prenait le titre de comte d'Alet.

Les Guerres de Religions voient le déclin de la prospérité de la ville. La Révolution Française confisquant les biens de l'Eglise, la cathédrale est vendue comme bien national à plusieurs bourgeois d'Alet. 

Le percement du chemin départemental 118 voit la destruction d'une importante partie de la cathédrale entraînant ainsi sa ruine irrémédiable.


Dans le magnifique parc de « l’Hostellerie de l’Evêché » en bordure de l’Aude, à l’ombre des grands arbres nous avons largement profité de ce havre de fraîcheur...

Pieusse & le Festival Delteil

 
Quatre ans après sa naissance, le 20 avril 1894, la famille DELTEIL quitte Villar en Val. Son père achète alors un peu de vigne et s’installe à Pieusse. C’est là, dit-il, son « village natal », au cœur des Corbières, où le paysage s’élargit, où l’on passe de la forêt au soleil, de l’occitan au français. Joseph y demeure jusqu'à son certificat d’étude en 1907, puis il y reviendra épisodiquement.


Décédé, le 12 avril 1978, Joseph DELTEIL repose dans le cimetière communal. Sa maison est maintenant la propriété de la commune, elle est située au cœur du village, rue Joseph DELTEIL. L’association éponyme y a installé une exposition qui retrace, à partir d’un grand nombre de photos, sa vie et son œuvre. Nous avons eu le privilège d’une visite guidée.

La place de Pieusse résonnait du festival de musique occitane, la fête y battait son plein mais il a fallu se séparer pour rentrer sur Colomiers…

Aucun commentaire: