23/04/2017

Sortie BEAUMONT DE LOMAGNE & ABBAYE DE BELLEPERCHE

La visite de la Bastide de Beaumont de Lomagne sous un beau soleil de printemps a été un temps fort de cette journée. Notre guide Sandy nous en a fait découvrir toutes les facettes.

Sa construction (bastide tardive fondée en 1276 à la suite de l'acte de paréage entre l'abbaye de Grandselve et le roi Philippe le Hardi), la halle du XV siècle, les hôtels particuliers, l’église forteresse, la Maison Natale de Pierre de Fermat...



L'église Notre-Dame de l'Assomption est de style gothique méridional et son clocher octogonal toulousain culmine à 51m. Née de la volonté des moines de Grandselve, elle fut conçue comme une forteresse avec chemin de ronde et machicoulis. Pendant la révolution, elle fut transformée en magasin à fourrage. En 1843, l'église fut classée "Monument Historique" par l'écrivain Mérimée, Inspecteur Général des Monuments Historiques.
Le clou de cette visite a été la vue magnifique des toits de la bastide et de la cathédrale depuis la tour de l’Hôtel de Fermat.




Le repas au restaurant « Le Saint Jean » a été un grand moment de convivialité ; qualité de la cuisine et accueil chaleureux.

L’après-midi était déjà bien avancée quand nous sommes arrivés à l’Abbaye de Belleperche en longeant la Garonne.
Ancien monastère cistercien, fondée au XIIᵉ siècle, fermée à la Révolution, elle est devenue à partir de 1995, propriété du Conseil Général de Tarn-et-Garonne qui a choisi d'orienter la nouvelle existence de Belleperche vers les arts de la table.

Nous avons parcouru l'exposition « La table est mise » qui illustre l'évolution des objets destinés à la boisson et à la consommation des aliments mais aussi au décor de la table, depuis la fin du Moyen-Age jusqu'à nos jours.

Cerise sur le gâteau nous avons eu la chance de participer à la 10ème édition du festival "Made in Asia", pour laquelle l'Abbaye de Belleperche s’était mise à l'heure asiatique.







Nous avons conclu cette belle journée par un concert de musique traditionnelle interprétée par le groupe « Fusion japonaise ». Nous y avons découvert la beauté de l’objet et des sons du koto, instrument à 13 cordes proche de la cithare, importé de Chine au Japon au début du VIII siècle.

Merci à Diana et à Patrice qui ont contribué à faire de cette sortie une belle journée remplie de découvertes culturelles et d’amitié.

Photos : Maryse et Cathy

Aucun commentaire: